Microsoft a mis fin au support du navigateur Internet Explorer en Juin 2022. Pour une expérience d'achat améliorée et un affichage du site optimal, nous vous recommandons une mise à jour vers le navigateur Edge.
Qualité présentée sur la photo : TTB
Photo réelle de l'objet de collection que vous recevrez
N
Nouveau

Monnaie, Grande-Bretagne, Victoria

Farthing - 1878 - TTB - Bronze - KM:753

Qualité TTB
€7
Si vous le souhaitez vous pourrez commander un certificat d’authenticité ou un grading pour cet article de collection après son ajout au panier.
Description détaillée

2.8 gr

  • Métal : Bronze
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Année : 1878
  • Valeur faciale : Farthing
  • Atelier : Non Applicable
  • Type de produit : Monnaie
  • Initiales du catalogue : KM
  • Diamètre : 20
  • Poids brut théorique : 2.5
  • Type de monnayage : Pre-decimal Coinage
  • Nom du régnant : Victoria
  • Première date d'émission : 1878
  • Période : 1878
  • Exemplaires frappés : 4009000
Références de l'article de collection
  • KM : 753
Référence catalogue NumisCorner : 389804
Monnaie, Grande-Bretagne, Victoria, Farthing, 1878, TTB, Bronze, KM:753

Garanties d'authenticité

Depuis sa fondation en 1977, notre entreprise familiale est entièrement dévouée à la Numismatique.

NOS GARANTIES

  • Produits expertisés et authentifiés par deux experts numismates
  • Remboursement de la commande si une autorité reconnue remet en question l’authenticité du produit
  • Certificat d’authenticité signé et daté à votre demande
  • Agrément de NumisCorner par les principales associations et sociétés de grading
  • Photo du produit réel, vous recevez ce que vous voyez
  • Grading à la demande disponible après ajout au panier de votre monnaie
  • Grading gratuit pour tout article de collection d’une valeur supérieure à 500 €

Agréments Internationaux

Nous sommes membres des principales organisations internationales en Numismatique

  • American Numismatic Society (ANS n°11680)
  • American Numismatic Association (ANA n°3175551)
  • Asian Numismatic Society (ANS)
  • International Bank Note Society (IBNS n°11418)
  • Paper Money Guaranty (PMG n°3721)
  • Professional Coin Grading Service (PCGS n°1048758)
  • Numismatic Guaranty Corporation (NGC n°3721)
  • Revendeur agréé Monnaie de Paris
Monnaie, Grande-Bretagne, Victoria, Farthing, 1878, TTB, Bronze, KM:753

Livraison et Retours

Toutes les infos sur la livraison de votre commande.

Modes et coûts de livraison

Conditions de gratuité :

  • Vers l'international : 10 EUR si commande < 150 € gratuit au delà
  • Vers la France : livraison offerte dès 150 €

Autres cas :

  • En lettre simple (sans signature) : 3 €
  • En lettre recommandée (remise contre signature) : 6 €

Délais de livraison

Nous mettons tout en oeuvre pour vous envoyer votre commande le plus vite possible, tout en maximisant la sécurité de l'envoi. Certains envois nécessitent des formalités administratives particulières, en fonction du monnayage ou de la destination par exemple.

Dans la majorité des cas, votre commande est envoyée dans les deux à cinq jours ouvrés qui suivent la validation du paiement. Le délai dépend également de votre méthode de paiement qui doit être validé par nos procédures anti-fraudes.

Notez que 100% des articles présents en catalogue sont en stock et disponibles pour une préparation immédiate.

Assurance

Chaque commande est assurée à 100% jusqu'à réception chez vous. En plus de l'assurance transporteur, nous couvrons tous nos envois contractuellement avec une assurance privée et spécialisée en numismatique. Dès que votre paiement est validé, vous recevrez un mail contenant votre lien de tracking, et toutes les informations concernant la livraison.

Retour

Vous pouvez changer d'avis et retourner votre commande sous 30 jours.

Après examen de la monnaie, vous recevrez un remboursement intégral de votre achat.

Les produits retournés doivent l'être de manière sécurisée, dans leur état d'origine avec l'emballage d'origine livrés par un transporteur approprié qui fournit un numéro de tracking.

Soyez 100% satisfait ou obtenez un remboursement intégral.

Monnaie, Grande-Bretagne, Victoria, Farthing, 1878, TTB, Bronze, KM:753

Informations sur les paiements

Faites vos achats sur NumisCorner.com en toute confiance.

Vos informations personnelles sont protégées, encryptées et sécurisées.

Modes de paiement

Nous acceptons les modes de paiement suivants :

  • Paypal
  • Cartes de crédit (Visa, Mastercard, Carte Bleue)
  • Virement bancaire
  • Chèque
  • Paypal Crédit pour les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie

Facilités de paiement

Payez en plusieurs fois : un paiement en 3 mois est possible pour tout achat supérieur à 1000€. C'est un service gratuit, sans frais. Contactez-nous pour en discuter.

Sécurité

Toutes les transactions sur ce site internet sont protégées et vos informations de paiement sont encryptées dans un environnement sécurisé.

Votre commande sera envoyée discrètement dans un paquet neutre, 100% assuré, que vous pourrez localiser.

Monnaie, Grande-Bretagne, Victoria, Farthing, 1878, TTB, Bronze, KM:753

Une question ?

Une question à propos de cet article ?

Nous y répondrons le plus vite possible dès réception de votre message !

Avec cet article de collection, vous acquérez également :
Du bronze

Du bronze

Le bronze (ou airain chez les poètes) est un alliage extrêmement ancien dont l’origine remonte à environ 2 000 av. J.-C.. Autrement dit… à l'âge du bronze (ça ne s’invente pas). A cette époque reculée, il s’agissait d’ajouter de l’étain au cuivre dans une proportion de 10%. On s’en servait notamment pour des objets luxueux tels que des épées, des casques, des épingles ou encore des ornements de chars.

Ce n’est toutefois pas anodin car, en coiffant un casque en bronze, vous vous trouviez déjà bien lesté d’environ 3 kilos sur le crâne. Alors avec l’épée et l’armure en sus… Allez donc avancer !

Le poids lourd des alliages donc*.

Les premières monnaies occidentales en bronze remontent probablement à la fin du IVème siècle av. J.-C., en Grèce.

Si les monnaies sont antiques il est en revanche plus délicat de dater l’apparition d’un mot spécifique pour cet alliage. La trace la plus ancienne dont on disposerait serait un manuscrit vénitien en grec du XIème siècle mais il n’est pas impossible qu’il ait été utilisé avant.

De nos jours, le bronze monétaire est un alliage de cuivre (majoritaire) avec de l’étain (minoritaire) et d’autres métaux comme par exemple le zinc qui améliore la coulabilité ou encore le nickel qui durcit l’alliage. Ses qualités principales sont indéniablement sa grande résistance à la corrosion et à l’usure mécanique ainsi que... son aspect esthétique.

La patine du bronze peut varier, allant du vert-de-gris au noir, en passant par le brun.

*En réalité, si l’on passe sur le jeu de mots, le cuivre ou le cupronickel ont, par exemple, une densité supérieure.

Une qualité “TTB”

Une qualité “TTB”

Car en numismatique, l’état de conservation d’un article se doit d’être soigneusement évalué avant d’être proposé au collectionneur avisé à l'œil aiguisé.

Et au-delà de ce sigle de prime abord obscur, en trois mots, l’état de conservation est ici clairement énoncé :

Très Très Beau

Ce qui signifie - plus prosaïquement - que la pièce de monnaie a bien circulé de main en main et de poche en poche, mais que l’impact sur son usure reste limité : type et légendes sont parfaitement lisibles et le relief de la gravure est, quant à lui, clairement visible. A l'œil nu, on peut constater des traces de rayures ou de chocs.

La Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne

  • Position géographique : Europe de l’ouest
  • Régime politique actuel : Monarchie constitutionnelle parlementaire
  • Capitale actuelle : Londres

L’Histoire dans les grandes lignes

La Grande-Bretagne désignant en réalité de nos jours l’île constituant la majorité du Royaume-Uni, il est donc plus correct d’évoquer ici le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (version longue). Et avant que le royaume le devienne (uni), ce fut une longue route. Même dans l’Antiquité, l’île de Bretagne se trouvait déjà coupée en deux par le mur d’Hadrien. Au nord se trouvaient les pictes, au sud les bretons.

L’île subit de nombreuses invasions au cours des premiers siècles de notre ère. Invasions qui contribuent à la peupler. Angles, vikings, saxons et enfin normands de Guillaume le Conquérant qui font finalement sa conquête en 1066.

Pour autant, l’unification est une longue route pavée de guerres, d'escarmouches, d’héritages et d’intrigues royales. Elle commence par la victoire d’Edouard Ier sur le dernier prince gallois Llywelyn en 1282. En 1536, le Pays de Galles devient partie intégrante du Royaume d’Angleterre.

Pour l’Ecosse, Jacques VI d’Ecosse (couronné en 1567) se trouve être aussi Jacques Ier d’Angleterre et d’Irlande (couronné en 1603) et est de fait le premier souverain à porter les deux couronnes. En toute logique, il s’autoproclame donc “King of Great Britain, France and Ireland” (roi de Grande-Bretagne, de France et d’Irlande).

Rappelons, à toutes fins utiles, que depuis Edouard III et la Guerre de Cent Ans, la mention de la France dans le titre est toute symbolique et n’indique en rien des possessions françaises potentielles.

La Grande-Bretagne fera sa révolution bien avant tout le monde, au XVIIème siècle. Première révolution dont Olivier Cromwell sera le porte-drapeau. Il sera le lord protecteur du Commonwealth républicain d'Angleterre, d’Irlande et d’Ecosse.

En 1661, la monarchie reprend le dessus mais ne fera pas long feu en l’état. Depuis la Glorieuse Révolution et le vote du Bill of Rights de 1689, le roi ou la reine d’Angleterre (puis du Royaume-Uni) ne dispose alors plus que de pouvoirs très limités qui consistent notamment à conseiller et à nommer le Premier Ministre parmi les membres du parti majoritaire.

En 1707, l’Acte d’Union déclenche la fusion des parlements anglais et écossais pour un royaume unique : la Grande-Bretagne. En 1801, c’est au tour de la couronne d’Irlande de fusionner avec la couronne britannique. Ainsi naît le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. Les dissensions religieuses au sein de l’Irlande conduiront toutefois à la séparation de l’Irlande du Sud en 1922. L’intitulé du pays devient alors Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord.

Le Royaume-Uni est un des premiers pays à s’industrialiser, un des premiers à émettre du papier monnaie, un des premiers à user du chemin de fer. Il assoit sa richesse notamment grâce au commerce des esclaves et à son expansion coloniale. Il est à noter qu’il fut également le premier à abolir le commerce des esclaves avec le Slave Trade Act de 1807.

Le XIXème siècle assoit l’Empire britannique (soit le Royaume-Uni et toutes ses entités coloniales) comme première puissance mondiale. Son territoire couvre alors environ ⅓ des territoires dans le monde. On l’appelle l’”Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais”.

Au XXème siècle, les Etats-Unis lui chiperont toutefois la première place au classement des superpuissances au sortir de la Première guerre mondiale. A la fin des années 50, le Royaume-Uni voit également la décolonisation amoindrir sa puissance sur la scène mondiale. Les années Thatcher de 1979 à 1990 seront l’ère des grandes privatisations et d’une baisse de l’industrialisation.

Entrée en 1973 dans la CEE (Communauté Economique Européenne), le Royaume-Uni quitte finalement l’Union Européenne à la fin de l’année 2020 avec le Brexit.

Monnaies

Sa circulation depuis le XIème siècle en Angleterre fait de la livre sterling (pound sterling) une des plus anciennes monnaies encore en usage de nos jours. Le terme sterling pourrait dériver du normand “steorra”, signifiant étoile. Mais d’autres explications sont également avancées. Depuis le XVIIIème siècle, elle est symbolisée par le symbole £.

Il est à noter que si la livre sterling n’a pas changé, ses subdivisions oui. Ce n’est qu’en 1971 que les britanniques passent au système décimal et que la livre vaut depuis 100 pence tout ronds.

Si la livre garde le même nom pour tout le territoire britannique c’est toutefois une erreur de penser qu’elle est utilisable partout. Si de facto, celle émise par la Banque d’Angleterre est acceptée partout, ce n’est pas le cas de la livre écossaise ou nord-irlandaise. On trouve également des déclinaisons pour Jersey (livre jersiaise), Guernesey (livre de Guernesey) ou encore l’Ile de Man (Manx pound)...

Les grandes inventions

Les britanniques ont inventé, entre autres, le télescope réfléchissant (Isaac Newton, 1668), la brosse à dents (William Addis, 1770), les mots croisés (Arthur Wynne, 1913), le timbre poste (Rowland Hill et James Chalmers, 1840), le tire-bouchon (Samuel Henshall, 1795), le thermos (James Dewar, 1892), le World Wide Web (Timothy John Berners-Lee, 1989) ou encore l’aspirateur électrique (Hubert Cecil Booth, 1901).

Illustration: "Vue de la Bourse de Londres" par Joseph Nickolls (avant 1738)

Dans la même collection

Pound